Quand Le Republicain Lorrain diffuse un courrier de lecteur sans réfléchir #lerepu #UneRoseUnEspoir

Hey, une fois n’est pas coutume je prend le clavier afin de râler contre la bêtise du Républicain Lorrain qui diffuse de un courrier de lecteur sans plus d’information. Ce dernier “peste” contre une action mené en Lorraine le weekend passé visant à récolter des fonds pour la lutte contre le cancer : Une Rose Un Espoir.

Historique de ce mouvement;

L ‘association prend sa source dans la vie elle-même. Bernard Braun, habitant Coin sur Seille (Moselle-57) a été confronté pendant de longues années, à travers ses proches, à ce terrible mal qu’est le cancer. Afin de collecter des fonds pour la recherche contre le cancer, il décide d’associer son cœur et sa passion, la moto, à une rose. Avec ses amis motards, il met sur pied une opération spéciale, le temps d’un week-end : « Une Rose Un Espoir » est né.

Ils étaient 45 motards, tous bénévoles, à participer à ce premier week-end pour 55 000 francs récoltés.

Face à cette première réussite, l’opération est reconduite. Quelques années plus tard, de nombreux secteurs se sont rattachés à cette cause.

En 2001, afin de fédérer l’ensemble de ces secteurs, l’association-mère est créée.

Alors qu’une quarantaine de motards couvraient 33 communes la première année, ils étaient en avril 2012 environ 2 500, pour plus de 800 communes réparties sur 29 secteurs dans les 4 départements lorrains. A ce jour, 16 nouveaux secteurs ont démarré la manifestation dans 6 autres départements. Et 2013 promet de voir s’ouvrir encore de nouveaux secteurs.

En 2003, riche de ces succès, la Ligue de Moselle propose qu’un membre de l’association « Une Rose Un Espoir » intègre son comité. Raymond Meilland y est nommé.

En amont de ce week-end, de très nombreux bénévoles individuels ou associatifs se retrouvent pour conditionner chaque rose dans un étui estampillé « Une Rose Un Espoir ». En 2012, on en a dénombré plus de 2000…

Autour d’une idée simple, sympathique et généreuse : une randonnée de motards, une rose à la main à offrir aux habitants du pays messin, pour un don de 2€ ou plus, sur des kilomètres, animés par un grand élan de solidarité et l’énergie du cœur  au profit de cette cause humanitaire. En 2012, la générosité des nombreux donateurs a permis de reverser plus de 590 000 € aux différentes ligues départementales. Si on ajoute les départements hors lorraine, le chiffre dépasse les 716 000 €.

Depuis 1998, plus de 3 000 000 € ont été intégralement reversés à la Ligue.

Les roses en quelques chiffres :
1ère année, 10 000 roses,
2012, 300 000 roses”

 

Donc en ayant connaissance de cela, voila ce qu’un lecteur du journal écrit :

LeCourrierClass

Le Courrier Class

 

Il n’en fallait pas plus pour voir les premières réactions à cette lecture:

“Bonjour!

Je suis scandalisée d’avoir pu lire l’article “une rose un espoir la pétarade à tout va”!
Je fais partie non seulement du mouvement une rose un espoir mais aussi de ceux qui ont malheureusement dérangé le dernier weekend d’avril!
Le bruit que nous avons pu faire dans Sarreguemines ou dans d’autres villes n’est ni plus ni moins une manifestation pour faire entendre notre présence comme peuvent le faire les cloches d’une église pour appeler à la messe ou comme le fait le glacier avant de stationner sa camionnette au coin d’une rue!
Le fait que des personnes (anciens motards de surcroît), puissent tenir de tels propos alors que tous les secteur d’une rose un espoir se sont donnés à fond pour la lutte contre cancer, me fait froid dans le dos, mais qu’un journal publie une telle cochonnerie, là je reste sans voix!
Un weekend par an nous faisons entendre nos moteurs, perturbant, certes, la sièste et la grasse matinée des petits et des grands… Mais au delà des décibels qui dérangent, il y a cette maladie qui ronge des milliards de personnes! Et c’est pour ces gens là, pour ma mère, ma grand mère et mon grand père qui ont souffert de cette maladie que le dernier weekend d’Avril nous continueront, mon chéri et moi aux côtés de l’association Une Rose un Espoir, à faire du bruit et à proposer nos roses aux belles âmes qui voudront bien nous accueillir et nous en acheter!
Je souhaite que le jour où le cancer frappera celui (ou l’un de ses proches), qui vous a dicté votre article, la lutte et les motards, lui permettrons de retrouver foi en la vie et de combattre la maladie! Au final malgré la méchanceté de tous ceux qui nous ont fermé leur porte sans même dire bonjour et ceux qui nous accablent pour 2 jours de manifestation sonore, mais surtout solidaire, c’est ce qui compte pour nous!
A voir si votre journal aura le bon sens de publier ma réponse à cet article!

Cordialement

Anne KLAER”

 

Alors, maintenant je me pose 3 questions:

*Pour quelle raison le Replo a diffusé le courrier de ce lecteur – soi disant ex motard – chiant sans plus d’information sur cet événement  ?

*Comment a t il déterminé les 120 dB  (rappel Les motards et le bruit ) ?

*Qu a t il fait pour aider les autres dans sa vie ?

Author: Exl

Share This Post On